Millésime 2017 dans le Beaujolais : Une très belle qualité

Publié le 16/11/2017

Le 28 août a marqué le démarrage officiel des vendanges dans le vignoble beaujolais. Œnologue à la Chambre d’agriculture du Rhône, Delphine Engel a souligné leur précocité, avec pratiquement 3 semaines d’avance par rapport à l’an dernier, avec des raisins moins nombreux mais de très grande qualité.

Moins de volume mais une grande qualité de raisins

Au printemps, les températures ont été chaudes dans le Beaujolais, au moment de la floraison des vignes. Résultat, une partie des fleurs ne s’est pas transformée en fruit, avec moins de grains par grappe. Les pluies moins abondantes ont aussi donné des baies plus petites. Pour la vinification, c’est une très bonne chose. « Les arômes, la couleur et les tannins se trouvent dans la peau du raisin. Comme on a de petites baies, on va pouvoir exploiter beaucoup de matière par rapport à la quantité de jus de raisin », explique Delphine Engel. Juste avant le début des vendanges dans le Beaujolais, de petites pluies ont aussi permis aux raisins de retrouver une grande fraîcheur, juste après un épisode de chaleur. En résumé, le millésime 2017 s’annonce remarquable.

 Une très belle récolte pour les parcelles du Domaine des Souchons

Les vendanges ont démarré au domaine le 6 septembre. Les grêles du 10 juillet et surtout du 30 juillet ont finalement impacté la quantité mais pas la qualité. L’été sec et caniculaire a par contre fortement diminué les rendements, surtout sur les vignes enherbées, mais a permis de cueillir des raisins dans un excellent état sanitaire. Concentration et richesse sont au rendez-vous dans ce millésime haut en couleur à Morgon. Les vins sont pleins, joliment structurés avec du volume en bouche et méritent un bel élevage.

Les commentaires sont fermés